Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal d'un anarchiste.

L'appel à l'aide de la jeunesse

 

J'en parlais l'an dernier autour de moi et sur ma page Facebook, j'avais remarqué que depuis deux ou trois ans on n'entend plus les jeunes, ils sont devenus silencieux, presque invisibles. On ne parle plus d'eux non plus, on les infantilisent de plus en plus au lycée, à la fac, en formation ; leur niveau régresse et la crise d'adolescence se poursuit de nos jours, de plus en plus, jusqu'à plus de la vingtaine !
.
Les adultes les raillent, ils leurs reprochent leur immobilisme, pourtant ce sont eux les responsables du monde dans lequel ils les ont placés. On pourrait en parler aussi et avant tout de leur propre immobilisme depuis plus de 40 ans.
.
Je suis très inquiet pour tou·te·s ces jeunes individuEs, je ressent leur mal-être, ils ne disent rien ou si peu mais ils ne sont pas bêtes, ils/elles voient très bien que nous allons droit dans le mur. Elles/Ils sont pourtant l'avenir, mais étant minoritaires et "jeunes", ils/elles "ne savent rien", "sois jeune et tais toi !"
.
Ils sont comme certainEs d'entre nous, d'âge un peu plus élevé : impuissantEs face à notre chute collective, se contentant d'observer celle-ci, voyant celles et ceux qui tentent de faire changer le monde se faire matraquer, gazer, mutiler, emprisonner...
.
Mais que pouvons nous en tant qu'être humain face à tant de haine ?
.
Faire la fête est une option intéressante, c'est même indispensable dans un processus révolutionnaire ; sauf que là nous sommes dans un processus réactionnaire, on le voit avec la répression des teufeurEs de Nouvel An...
.
Nous pouvons aussi, pardon, nous DEVONS aussi nous unir, être solidaires les unEs avec les autres dans un véritable esprit d'entraide et même d'une bonne dose d'amour pour les nôtres.
.
Mais il nous faudra également nous révolter ; comment ? Par la grève générale, par une insurrection ? Par un mix des deux ? Par d'autres moyens ? Honnêtement, je n'en sais rien, je ne sais pas par quoi viendra notre salut.
.
Ce que je sais en revanche c'est que c'est par notre courage, notre volonté, notre détermination, notre dévouement à la cause de l'établissement de la Justice sociale, notre esprit et notre capacité d'entraide, d'empathie, que nous vaincrons cette guerre sociale.
.
L'empathie ? C'est voir l'autre souffrir, partager une part de sa souffrance et se relever pour lui tendre la main et ensemble mettre fin à cette souffrance.
.
L'idée de "tou·te·s au service de tou·te·s, le profit pour personne !"
.
notre engagement au service des autres et plus urgemment à celui des plus fragiles, des plus excluEs d'entre nous, les jeunes, les personnes-âgées, les sans-abri, les migrantEs, sont quelques unEs de ces concernéEs.
.
Je ne sais que vous dire les jeunes, force à vous, courage !! Nombre d'entre vous ont rejoints les manifs contre la loi sécurité globale récemment, ça nous a fait plaisir de vous voir, nous en avons discuté avec certainEs.
.
Si parmi les abonné·e·s se trouvent des lycéen·ne·s, des étudiant·e·s, des jeunes en difficultés, qui ressentent le besoin de parler à quelqu'un sachez que vous pouvez me contacter en PV, je suis muet comme une tombe et je ne vous jugerai absolument pas. Je ne vous promet rien, je ne suis pas un spécialiste non plus, mais écouter et compatir je sais faire et parfois ça suffit à rassurer.
.
Autre chose les jeunes, ne quémandez pas votre place dans le mouvement, prenez les devants, c'est vous l'avenir, c'est vos enfants plus tard qui peupleront cette terre ! Battez vous, ne seront en nombre avec vous.
.
Ne vous laissez pas pourrir vos rêves, battez vous pour les vivre.
.
Je suis de tout cœur avec vous. ❤ 🏳️‍🌈🏴‍☠️
 
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article